mercredi 15 novembre 2017

l'Instant Musique ♫


Salut les lecteurs !
La pêche ?

On se retrouve aujourd'hui pour un article un peu particulier (et exceptionnel !) pour vous présenter un groupe de musique que j'aimerais vraiment vous faire découvrir (si vous ne le connaissez pas encore bien sûr !) 




Donc ce groupe, il s'agit de 
 un ensemble de quatre chanteurs de Reggae qui agissent pour l'humanité à travers des chansons depuis 1995.  J'écoute leurs musiques depuis un moment déjà mais c'est maintenant que j'éprouve vraiment le besoin de vous en parler.


• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 

Donc je vous propose quelques uns de leurs chef d'œuvres (mes préférés), 
et j'espère qu'ils vous plairont !



↑ Une musique sur l'alcool et les lendemains de soirée ↑


↑ Celle là parle du respect de la nature ↑


↑ Apocalypticodramatic, elle, sous entends les effets ravageurs de la drogue... ↑


↑ Quand à cette chanson (ma favorite <3), elle rend hommage à Paul Watson, un militant écologiste agissant pour la protection des animaux marins et des océans. ↑

/!\  je tiens toutefois à prévenir les personnes sensibles, ce clip contenant
 quelques passages pouvant choquer certains  /!\

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 

J'espère sincèrement que ces chansons vous ont charmés, tout comme elles l'ont fait pour moi.  N'hésitez pas à m'écrire en commentaire vos impressions sur ce groupe ! 
Bye Bye ! 

mardi 14 novembre 2017

L'âme du Monde








• • • • • • • • • 

Auteur : Frédéric Lenoir
Genre : Spiritualité, contємρoяaιn

160 pages

• • • • • • • • • 






Sept sages venus des quatre coins du monde se réunissent pour transmettre à deux jeunes adolescents les clés de la sagesse universelle. Une fable initiatique étincelante qui touche le cœur autant que l'intelligence.


Si jamais vous recherchez un jour un roman sur le développement personnel et la sagesse, alors je vous conseille de lire l'âme du Monde ! C'est un magnifique livre spirituel présenté sous forme de conte et pourvu de très belles leçons de vie.


Avant de commencer ma lecture, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre, j'avais juste empruntée l'âme du Monde à ma sœur puisqu'il m'intéressait et que, étant une personne assez "branchée" spirituel et méditation, je voulais lire des livres de ce genre. Eh bien j'ai été totalement conquise par cet ouvrage ! C'est un petit roman d'une centaine de pages qui se dévore - pour mon cas - très rapidement, et c'est justement là mon seul regret : ne pas avoir pris d'avantage de temps pour le lire...


Globalement, j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire, je suis simplement déçue de la tournure qu'ont pris les événements ; je m'attendais à mieux ! Mais heureusement, ce n'est pas la trame défaillante du livre que je garde en tête, mais les leçons que j'y ai apprise, les conseils que j'en ai tiré. Et c'est ça le plus important. L'âme du monde, c'est un roman captivant et beau à en couper le souffle qui m'a fait ouvrir les yeux d'avantage sur le monde qui nous entoure. Il permet à sept hommes, de toutes origines et de toutes religions de se retrouver pour transmettre à leur tour leur savoir à ceux qui les précéderons.


Enfin, je remercie Frédéric Lenoir pour avoir écrit ce magnifique ouvrage, qui regroupe à lui seul toute la sagesse du monde et la clarté de l'esprit. 


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

" Trop d'hommes auront vécu au fil de leurs instincts, de leurs émotions, ou bien des traditions et des coutumes de leur société, sans jamais avoir fait un vrai choix, sans jamais avoir eu l'intelligence émue par la beauté du savoir, le cœur saisi par la joie du don. Ils auront connu des petits plaisirs mais pas de grandes joies. Ils auront vécu des amours rassurantes, mais jamais celles qui déchirent le coeur et l'agrandissent aux dimensions du monde. Ils auront mangé à leur faim mais n'auront pas connu l'extase de l'âme face au Beau et au Vrai. Ils auront appris un métier et gagné leur vie, mais sans doute jamais découvert l'activité qui aurait pu les mettre dans l'enthousiasme. Et lorsqu'ils mourront, ils demanderont : " A quoi bon vivre ? L'existence n'a aucun sens ! Où est il, le bonheur auquel j'ai parfois aspiré ? Où est il, l'amour que j'ai désiré ? Où est-elle, la vérité dont on m'a parlé ? Qu'en est-il de la vie dont j'ai désiré lorsque j'étais enfant ? " Alors on leur répondra : " Tu avais en toi un esprit qui pouvait donner un sens à ta vie, te conduire au bonheur et à l'amour véritables, te mener vers la vérité et te faire vivre tes rêves... mais tu l'as ignoré."

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  /5
Personnages :  /5
Plume de l'auteur :  /5
Couverture :  /5

Ma Note : Non Noté
Prochaine lecture : Les mondes d'Ewilan de Pierre Bottero

vendredi 10 novembre 2017

The Curse tome 1








♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫

Auteur : Marie Rutkoski
Genre : ƒαntαѕtιquє

456 pages

♫ ♪ ♫ ♪ ♫ ♪ ♫





Fille du plus célèbre général d'un empire conquérant, Kestrel n'a que deux choix devant elle : s'enrôler dans l'armée ou se marier. Mais à dix-sept ans à peine, elle n'est pas prête à se fermer ainsi tous les horizons. Un jour, au marché, elle cède à une impulsion et acquiert pour une petite fortune un esclave rebelle à qui elle espère éviter la mort. Bientôt, toute la ville ne parle plus que de son coup de folie. Kestrel vient de succomber à la " malédiction du vainqueur " : celui qui remporte une enchère achète forcément pour un prix trop élevé l'objet de sa convoitise. 

Elle ignore encore qu'elle est loin, bien loin, d'avoir fini de payer son geste. Joueuse hors pair, stratège confirmée, elle a la réputation de toujours savoir quand on lui ment. Elle croit donc deviner une partie du passé tourmenté de l'esclave, Arin, et comprend qu'il n'est pas qui il paraît... Mais ce qu'elle soupçonne n'est qu'une infime partie de la vérité, une vérité qui pourrait bien lui coûter la vie, à elle et à tout son entourage. 


Gagner sera-t-il pour elle la pire des malédictions ? Jeux de pouvoir, coups de bluff et pièges insidieux : dans un monde nouveau, né de l'imagination d'une auteure unanimement saluée pour son talent, deux jeunes gens que tout oppose se livrent à une partie de poker menteur qui pourrait bien décider de la destinée de tout un peuple.



Maintenant que j'ai fini ce livre, qu'est ce que j'ai envie de m'acheter le tome 2 ! Surtout que je me suis procuré le 1 principalement pour sa couverture juste splendide, alors je ne suis franchement pas déçue ! 


Un grand nombre de lecteurs ont étés totalement conquis par ce roman, et je suis bien d'accord avec eux ! Déjà, l'histoire est vraiment bien faite, bien imaginée, bien travaillée. L'auteure a fait du bon travail ! Les personnages sont attachants et réalistes, en particulier les deux principaux. Arin et Kestrel m'ont tellement conquise ! Ils sont tout simplement parfaits, et ils forment d'ailleurs un très beau couple. J'ai beaucoup apprécié voir évoluer leur relation progressivement, à son rythme. À mon avis, c'est ce qui fait toute la beauté de la chose : rien ne va trop vite ni trop lentement, c'est le timing parfait.


Sinon au niveau de la trame, elle est vraiment géniale, quoi qu'un peu prévisible par moments. J'ai deviné certaines choses, qui allaient arriver, dès le début par exemple. Mais après je n'ai pas eu de problème de démarrage (au contraire) ni quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Dès le premier chapitre j'ai su que ça allait me plaire ! Et puis il y a de l'action, des situations imprévisibles et une addiction totalement présente, j'avais du mal à me détacher du livre, pour vous dire ! Il y a juste un passage où Kestrel oublie un peu l'esclave qu'elle a acheté, et du coup on la suit dans ses journées et tout le tralala, ce qui ramollit un peu la trame...Mais heureusement ça ne dure que quelques chapitres donc pas le temps de s'ennuyer !


Il faut absolument que vous lisiez ce livre ! La preuve : je ne suis pas la seule a avoir été conquise ! En plus d'une trame et de personnages addictifs, il dispose aussi d'une couverture mamamia ! Vous pouvez être certain que je lui ai attribuée un 5/5 dans la note ! D'ailleurs, elle vient se placer dans mon Top 3 de mes plus belles couvertures (avec Aristote et Dante en première place et Ellana en troisième). 

Conclusion : ce livre est une merveille, un vrai petit bijou et il me tarde de lire la suite ! D'autant plus qu'il se termine sur un grand suspens, alors j'ai troooop envie de m'acheter le tome 2 !!!  =D


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"Si son coeur était de papier, elle pouvait le brûler. Il se 
muerait en un tunnel de flammes, une poignée de cendres"

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  4/5
Personnages :  4/5
Plume de l'auteur :  4.5/5
Couverture :  5/5

Ma Note : 17.5/20
Prochaine lecture : L'âme du Monde de Frédéric Lenoir

mercredi 8 novembre 2017

Le refuge des Héritiers tome 1 → l'Air









• • • • •

Auteur : Alexandra A.Touzet
Genre : ƒαntαѕtιquє, мαgιє

324 pages

• • • • •






La forêt d’Utoh est le refuge de créatures mystérieuses depuis des millénaires. Annabelle Quibem l’ignore lorsqu’elle décide de s’y installer. Jeune femme discrète et solitaire, elle quitte tout pour commencer une nouvelle vie sur cette presqu’île du bout du monde qui l’attire inexplicablement. Pour elle, c’est un retour à la nature, un repli bienfaisant face à un monde avec lequel elle ne s’est jamais sentie vraiment à l’aise. Et pour cause ! Elle n’est pas tout à fait ordinaire… D’ailleurs, est-ce un hasard si ses yeux reflètent avec une telle intensité la lueur dorée caractéristique des habitants de la forêt ? Son arrivée va bouleverser l'équilibre de la forêt d’Utoh. Pour le pire ou le meilleur…


Pour commencer, je tiens à m'excuser d'avoir mis autant de temps à publier cette chronique, seulement j'ai quelques petits problèmes de connexion internet en ce moment, ce qui m'empêchait de m'avancer dans mon article. Et puis je souhaiterais remercier l'auteure pour l'envoi du livre, mais également pour le petit mot laissé sur la première page ainsi que le marque page.


Ok alors, pour être sincère, je n'ai pas du tout été emballée au départ. La présence de descriptions inutiles donnait de la longueur et de la lourdeur au récit, et le manque total d'actions ne faisait qu'empirer la chose. Et puis, pour tout vous dire, je trouvais l'histoire assez inintéressante. J'en suis sincèrement navrée pour l'auteure, mais il manquait cruellement de rebondissements et de retournements de situation, parce qu'à certains passages je me suis pas mal ennuyée, et la belle plume d'Alexandra A. Touzet n'a malheureusement pas réussie à m'ôter ce sentiment...En fait, ce n'est qu'à partir des 2 tiers du livre environ que j'ai commencé à aimer ma lecture. L'intrigue commençais enfin, même si elle n'est qu'infime dans ce premier tome.


Evidemment, il me semble tout aussi important d'énoncer les points positifs de ce roman, car il y en aura toujours. Comme dit un tout petit peu plus haut, l'écriture de l'auteure m'a totalement charmée. Elle est belle, poétique et sait transporter son lecteur. 


Toujours dans les points positifs, j'ai vraiment beaucoup aimé le personnage d'Annabelle dans lequel je m'y suis un peu retrouvée. C'est une jeune femme pleine d'espoir, de secrets et de fragilité, et puis elle change tellement de tous les protagonistes que j'ai l'habitude de voir dans les romans ! Cette héroïne là est timide, pas très sûre d'elle et a un look original - pour une fois ! Et puis dans cette histoire, la romance est belle et touchante - même si j'ai trouvé qu'elle commençait un peu trop vite à mon goût, ce qui la rendait moins réaliste.


Enfin, un dernier détail m'a dérangée : dans ce roman, lorsqu'un personnage boit ou fume, tout est décrit de manière très positive, très "cool", ce qui donc donne une bonne image de ces drogues. Je ne suis pas d'accord avec ça. Fumer et boire ne devraient pas être des actes décrits comme "euphoriques" et "relaxants" puisque ça aggrave notre santé de la meilleure manière qu'il soit.  pour finir, je n'ai pas été très emballée par la couverture. Elle est trop simple ! Ils y ont collés une forêt, deux yeux, et le tour est joué ! Non, décidément cette couverture manque beaucoup de travail, de détails et de complexité. 
En conclusion, Le refuge des héritiers a été une lecture plutôt mitigé.

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"Un instant elle se demande si elle n'est pas un peu trop téméraire. Mais cette réflexion n'arrête pas sa main qui disparaît dans le poil de la bête, épais et doux. Elle frôle la peau chaude et croit percevoir un frisson chez l'animal qui baisse le museau sur son bras pour en humer l'odeur et plisse les yeux comme le ferais un gros chat."

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  3/5
Personnages :  4/5
Plume de l'auteur :  5/5
Couverture :  1.5/5

Ma Note : 13.5/20
Prochaine lecture : The Curse tome 1 de Marie Rutkoski

jeudi 2 novembre 2017

Tag #8


Salut salut ! 

Ça faisait teeellement longtemps que je ne vous avais pas fait 
de Tag PKJ et ça commençais à me manquer ! 
Alors pour fêter ce retour je vous propose le Tag des belles couvertures !


 • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •  • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


○ Quel livre de votre bibliothèque a, selon vous, la plus belle couverture ?
Je n'ai même pas eu besoin d'aller regarder dans ma bibliothèque pour trouver la réponse.

○ Quel livre vous fait très envie à cause de sa belle couverture ?
Je dirais The curse parce que cette couverture est juste sublime !

○ Citer un livre dont la couverture française est, selon vous, plus belle que la couverture VO.
J'ai cherché cherché cherché...Et puis j'ai trouvé. Je ne sais pas vous mais je trouve que la couverture française du roman The book of Ivy (à gauche) est carrément plus belle que la couverture originale (à droite)  ! PKJ a fait du bon boulot !



○ Citer un livre dont la couverture VO est, selon vous, plus belle que la couverture française.

Les deux couvertures sont jolies mais ma préférence va évidemment à la version originale (à droite) <3

○ Citer un livre dont la couverture reflète parfaitement le roman.

Les âmes croisées est selon moi le roman parfait qui répondrait à cette question. Je ne sais pas vous mais je trouve que sa couverture dégage un sentiment de nostalgie et de beauté. 


○ Citer un roman dont la belle couverture n'a aucun rapport avec l'histoire.

Personnellement, même si cette couverture est vraiment jolie, je trouve qu'elle n'a aucun rapport avec la trame...


○ Citer un livre avec une belle couverture minimaliste.

J'ai un énorme faible pour la couverture d'un de mes SP : Elizabeta. Non mais regardez moi ça ! les couleurs sont parfaitement choisies je trouve ;)


○ Citer un livre avec un belle couverture qui a plein de détails.

Les couvertures de la passe-miroir sont vachement précises ! 


○ Citer un livre avec une belle couverture qui fait apparaître au moins un visage.

Comment ne pas citer cette petite pépite ? 


○ Citer un livre avec une belle couverture qui est majoritairement de votre couleur préférée.

Le bleu fait parti de mes couleurs favorites, alors j'en profite pour vous montrer la merveilleuse couverture de la passe miroir.


○ Citer un livre avec une belle couverture dont le visuel est un dessin.

Et enfin, pour clôturer ce tag, quoi de mieux que ma saga favorite ?



 • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •  • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •

Et enfin, j'aimerais tagguer quelques personnes afin qu'elles fassent ce TAG à leur tour, si elles ne l'ont pas déjà fait et si elles en ont envie bien sûr ! 

(parce que ça fait longtemps que t'as pas fait de TAG :p)




À bientôt les gars ! 

mardi 31 octobre 2017

Bilan du mois d'OCTOBRE


Salut à tous ! 
Ça vous avait pas manqué, un petit bilan du mois ? Moi si, alors c'est parti !




Ce mois-ci a été plutôt bof bof avec seulement 5 lectures. J'aurais pu faire mieux !
Mais bon, on se rattrapera en Novembre ;)



Mon TOP 3 :


  

Les âmes croisées de Pierre Bottero
Phobos tome 3 de Victor Dixen
Un palais d'épines et de roses de Sarah J. Maas



Déception :



Le monde des Ferals tome 1 de Jacob Grey



Autre Lecture :



Le livre du destin tome 1 : les prétendants de Marion Roudault


○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

Nouveaux Livres :


Emulsion de Vanaly Nomain (SP ebook)
Elisabeta de Rozenn Illiano (SP ebook)

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○




Ma lecture en cours : 

(en partenariat avec les éditions utoh)

dimanche 29 octobre 2017

Un palais d'épines et de roses








• • • • •

Auteur : Sarah J.Maas
Genre : ƒαntαѕtιquє

525 pages

• • • • •


→ Lu en ebook ← 






En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l'irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n'a rien d'un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse. Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s'étendre à celui des mortels ? A l'évidence, Feyre n'est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d'origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ? Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.


Avant de commencer ce roman, j'avais hésité à le lire lui ou the effigies de Sarah Raughley, mais sur instagram la majorité a voté pour un palais d'épines et de roses alors voilà la chronique !  


Déjà, je tiens à vous prévenir : ce livre est hautement addictif ! Vu que j'avais plusieurs heures de transport devant moi le jour où je l'ai lu, je l'ai terminé d'une traite ! Mais commençons par le commencement...Pour tout vous avouer, le début ne m'avait pas beaucoup emballée. Tout se déroulait trop vite, trop en "surface" pour que je m'immerge totalement dans l'histoire, et les tournures étranges que prenaient certaines phrases n'arrangeaient rien et me déstabilisaient plus qu'autre chose. Et puis je ne comprenais pas grand chose à toutes ces histoires d'Immortels, de grand Fae et tout le tralala. En bref, j'étais un peu perdue dans ce nouvel univers avec lequel je n'arrivais pas à me familiariser.


Donc comme vous aurez pu le remarquer, au début, c'était pas la joie. Mais heureusement, passé quelques chapitres, j'ai commencé à me plonger dans l'histoire et c'est à ce moment là que j'ai vraiment aimé.  Ensuite, je tiens à vous parler un peu des protagonistes. Pour moi, avoir de bons personnages, c'est la clef d'un bon roman. Et bien sûr, quand je dit "bon personnages", je sous-entend qu'ils doivent être indépendants, originaux, dénués de tout stéréotypes, qu'ils puissent suivre leurs propres désirs et ne pas être sans cesse sous l'influence des autres. À mon grand soulagement, la majorité des personnages de ce premier tome m'ont particulièrement plus, surtout Feyre - l'héroïne -, dont j'ai beaucoup aimé le caractère. Quand à Tamlin et Lucien, je les ai autant appréciés. Ils sont dévoués, sincères, chaleureux et accueillant, comment ne pas les aimer ? 


Il y a tout de même quelques défauts, vous vous en doutez bien. Dans un palais d'épines et de roses, par exemple, l'histoire d'amour est un peu gnan-gnan. C'est à dire qu'elle manquait selon moi de réalisme et d'originalité. Pourtant, et à mon grand étonnement, j'ai bien aimé et je me suis laissée toucher par cette romance, même si elle ne plaisait pas trop à mon côté jedetestelesstereotypes


Ce livre est, si vous n'étiez pas au courant, une revisite du conte de la Belle et la Bête. Alors je dois vous avouer que, n'ayant jamais lu la version originale, je ne m'en saurais jamais douté. Pourtant, en me renseignant d'avantage, j'ai appris que dans le vrai conte de Madame de Villeneuve, il y avait tout de même pas mal de points communs avec le romans de Sarah J. Maas dont le fait que la famille et fait faillite à cause de bateaux contenant toutes leurs richesses. 


Tout ça pour vous dire que ce roman n'est pas passé loin du coup de cœur ! Et pour finir en beauté, pourquoi pas vous parler de cette très belle couverture ! D'ailleurs, je n'avais pas remarqué que certains éléments dissimulés dans celle-ci étaient présents dans l'histoire ! Aussi, j'aime beaucoup le titre, je le trouve vachement original, pas vous ? Sur ce, je vous laisse et j'espère que ma chronique vous aura donné envie de le lire ! 



○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○

"Alors que je sombrais enfin dans le sommeil, je crois l'entendre parler, la bouche tout contre mon oreille.
- Je t'aime, chuchota-t-il, et il embrassa mon front. Je t'aime avec tes épines et tout le reste.
Quand je me réveillais, il était parti et j'étais certaine que tout cela n'avait été qu'un rêve."

○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○ ○


Histoire :  4.5/5
Personnages :  4/5
Plume de l'auteur :  4/5
Couverture :  5/5


Ma Note : 17.5/20
Prochaine lecture : Le refuge des héritiers tome 1 de Alexandra A. Touzet